Droits de reproduction

Amis chercheurs

 

Si vous avez trouvé des documents, images, vidéo, audio sur ce site internet, ce n’est pas le fruit du hasard, mais le résultat de nombreuses heures de recherche, d’analyse, de mise en page.

Droits de reproduction :

Les documents, images, vidéo, audio, sont libres de droits, c’est-à-dire que toutes reproduction, utilisations, même partielles, doit être accompagnées du nom de l’auteur et/ou du lien http de la page, l’article, le document, de la photo, etc.

À votre tour :

Vous pouvez participer à cette aventure.

Par vos commentaires, vos questions, vos informations, bonifiez ces recherches, ces actions…

Une question ? Une demande de précision ? (ne demandez pas la Lune), utilisez les possibilités de commentaires en bas de chaque page, image…

Si une réponse est possible, elle sera mise à la disposition de chaque lecteur-chercheurs-curieux.

Fascicules :

Il y a de nombreux fascicules au format PDF. Pour les imprimer (si nécessaire, et en respectant les droit de reproduction ci-dessus) utilisez le format « livret », en recto-verso. C’est très pratique.

MERCI !

Michel Chaudy

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (2)

monpuzzle
Bonjour,
J'ai fait peu de recherches sur cette période de Marcel BARBU, vous trouverez quelques photographies dans l'album photos : http://monpuzzle.e-monsite.com/album-photos/acgis-sannois/
Dans les journaux de l'époque, aux archives départementales du Val-d'Oise : http://archives.valdoise.fr/ vous trouverez surement des articles et photographies.
Il reste quelques propriétaires à Sannois,
Tenez-moi informé de la sortie de votre ouvrage, merci
Michel Chaudy
Blanchard
  • 2. Blanchard | 06/12/2017
Bonjour,
Merci pour votre site. Je finalise actuellement un livre sur l'histoire de la plaine de Pierrelaye-Bessancourt (Val d'Oise) et évoque Marcel Barbu et l'ACGIS en 1957. Pour illustrer ce chapitre je cherche des photos de Marcel Barbu à cette époque. Savez-vous où je pourrais en trouver ? D'avance merci de votre aide.
Bien cordialement
Luc Blanchard

Ajouter un commentaire